Entreprise à la Une : Repar’stores – La franchise qui répond à la volonté de création

 

Capture d’écran 2016-05-17 à 11.03.09

Christian Mounier a trouvé la voie de la franchise depuis le 10 août 2015 et ne compte pas en dévier. Cet électro technicien de formation a su mettre à profit de longues années d’expérience professionnelle dans des domaines très variés, pour aujourd’hui présenter son savoir-faire. La réparation et la modernisation de volets roulants, tels sont les services que propose cet homme d’expérience qui a bien « roulé sa bosse ». Retour sur un parcours aussi riche que constructif.

A 46 ans, Christian Mounier bénéficie d’une solide expérience professionnelle. Spécialisé dans l’électricité industrielle, la domotique et l’automatisme, il a travaillé de nombreuses années dans la maintenance industrielle au sein d’une société allemande. Il reste ensuite dans la maintenance, mais dans le secteur de l’agro alimentaire. Puis, gagné par la fibre commerciale, il devient responsable de secteur au sein d’un grand groupe agro alimentaire. Enfin, après un passage de 10 ans en tant que chargé d’affaires dans la conception, la réalisation et la pose de cuisines, ce touche à tout originaire de Moulins quitte son poste de salarié en 2014 pour mieux préparer son nouveau projet. Car c’est décidé : il va créer sa propre entreprise !

« L’envie de monter ma structure était présente depuis près de 10 ans, mais il faut du courage pour franchir le pas ». En janvier 2015, un contexte économique difficile lui facilite la tâche, c’est le moment de se lancer. « Je voulais monter ma structure sur la base d’un modèle économique simple, travailler seul avec un minimum de charges structurelles. » La Fédération Française de la Franchise apporte les réponses aux questions du futur entrepreneur qui lie très vite connaissance avec la franchise « Repar’stores ». Le courant passe immédiatement avec des valeurs communes partagées. Une véritable relation de confiance s’instaure. Il faut savoir que Répar’stores a gagné le prix de la franchise en 2009 pour la rapidité de son développement sur la France entière.

6 semaines de stage à Montpellier peaufinent la formation technique de ce créateur qui a déjà de solides connaissances dans la domotique de par sa longue expérience professionnelle.

En parallèle, Christian Mounier est suivi par un conseiller de la CCI de Moulins qui l’aide à monter un certain nombre de dossiers qui lui permettront d’accéder à des aides non négligeables dans les premiers temps de la création.

Aussi, c’est un prêt à taux zéro de 5 000 € qui lui sera accordé par la Plateforme d’Initiative Locale de Moulins, ainsi qu’un prêt d’honneur de 5 000 € à taux zéro. Enfin, les nouvelles entreprises du secteur ont la chance de toucher 5 000 € de don issu d’une entreprise qui a fermé ses portes et qui a destiné ses fonds à la redynamisation économique du bassin d’activité local.

Fort de nombreux soutiens, Christian Mounier a démarré son activité le 10 août 2015 et compte aujourd’hui de nombreux clients, pour sa plus grande satisfaction. Avec une zone de clientèle recouvrant la zone de Moulins et Vichy, allant même parfois jusqu’à Montluçon, le travail ne manque pas.

Et comme Repar’store a plusieurs cordes à son arc, si les volets roulants ne peuvent être réparés car trop endommagés, c’est toute une gamme de produits neufs qui seront proposés. Christian Mounier a décidément réponse à tout !

 

Contact

Reparstores – Christian Mounier – Tél : 06 59 69 72 87

http://www.reparstores-franchise.com

Share Button
Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Femmes entrepreneurs: l’AFEE vous attend sur le Forum Création 63 !

AFEE

Nous sommes un groupe à taille humaine pour la connaissance des activités professionnelles de chacune, devenir prescripteurs les unes des autres. Sensibiliser le public aux valeurs que nous favorisons et devoir de pédagogie auprès des jeunes avec une exposition itinérante sur le Droit des Femmes en France et en Europe.
Que proposez-vous aux porteurs de projet pour faciliter leur démarche de création/reprise ?
Rencontres, échanges, discussion, think-tank et solution dans la mesure de nos compétences.
En qualité de professionnel, quel conseil pourriez-vous donner aux porteurs de projet afin de pérenniser leur entreprise ?
Être persévérante, bien s’entourer et toujours communiquer.
Selon vous, quelles sont les qualités humaines indispensables à tout entrepreneur ?
Une bonne dose de courage !
Quel serait d’après vous l’atout majeur d’un porteur de projet souhaitant se lancer dans l’aventure ?
La joie et la bonne humeur communicatives !

Share Button
Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Le CREDIS: nouvel arrivant sur le Forum 63 !

Pour le développement des initiatives solidaires, projets collectifs d’initiatives locales, le CREDIS dispose :

  • Des conseils ponctuels et/ou un diagnostic rapide à la demande de porteurs de projet.
  • Une expertise disponible et gratuite sur mesure pour faire avancer les initiatives quelque soit leur stade de développement.
  • Des propositions de mise en réseau avec d’autres initiatives solidaires pour mutualiser des moyens et des compétences par exemple.
  • Une possibilité d’investissement plus important sur des initiatives solidaires sélectionnées à travers un dispositif de type résidence salariée.

Que proposez-vous aux porteurs de projet pour faciliter leur démarche de création/reprise ?
Recourir à des compétences variées, vérifier l’adéquation de leur projet au territoire, consulter toutes les parties prenantes.
En qualité de professionnel, quel conseil pourriez-vous donner aux porteurs de projet afin de pérenniser leur entreprise ?
Bien s’entourer et savoir demander de l’aide.
Selon vous, quelles sont les qualités humaines indispensables à tout entrepreneur ?
L’ouverture d’esprit.
Quel serait d’après vous l’atout majeur d’un porteur de projet souhaitant se lancer dans l’aventure ?
Bien identifier son modèle économique et associer toutes les parties prenantes.

Share Button
Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Les Agents Généraux d’Assurances vous reçoivent sur le Forum 63

Que proposez-vous aux porteurs de projet pour faciliter leur démarche de création/reprise ?
Une analyse des risques.
En qualité de professionnel, quel conseil pourriez-vous donner aux porteurs de projet afin de pérenniser leur entreprise ?
Des solutions d’assurances des biens et des personne.
Selon vous, quelles sont les qualités humaines indispensables à tout entrepreneur ?
Le dynamisme, la persévérance, décisionnaire.
Quel serait d’après vous l’atout majeur d’un porteur de projet souhaitant se lancer dans l’aventure ?
La réflexion.

Share Button
Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Entreprise à la Une : Louce – Un rayon de soleil dans le prêt à porter

 

Capture d’écran 2016-05-17 à 11.15.21

Avec un papa commerçant, Mathilde Delannoy était pour ainsi dire prédestinée à monter sa propre boutique. Et il faut dire que la bosse du commerce, elle l’a ! A la tête de ce magasin « looké », à son image, avec des collections soigneusement sélectionnées auprès de fournisseurs triés sur le volet et un accueil vraiment personnalisé, Mathilde a aujourd’hui toutes les cartes en main pour devenir un incontournable de la mode au Puy-en-Velay. Avis à la gente féminine : depuis le 1er août 2015, les nouveaux arrivages, c’est toutes les semaines !

 Le prêt à porter, un domaine qui en fait rêver plus d’une ! Et pourtant, on ne s’improvise pas dirigeante d’une telle boutique. Sélectionner ses marques, gérer son stock, faire découvrir ses nouvelles collections et savoir les vendre demandent un savoir faire qui ne s’acquiert qu’après des années de pratique.

Mathilde connait les rouages du commerce depuis ses plus jeunes années. Mais c’est éducatrice spécialisée qu’elle veut devenir dans un premier temps. De remplacements en concours infructueux, la jeune femme se rend à l’évidence, cette voie n’est pas la sienne. C’est alors que l’opportunité de travailler dans la chaussure se présente. L’expérience est agréable et, bien vite, c’est le textile qui l’attire. Au bout de 4 années de salariat, la future entrepreneuse sait ce qu’elle veut : elle va créer la boutique qu’elle imagine depuis longtemps. Car cette maman de deux garçons sait ce qu’elle veut et se donne les moyens d’y parvenir.

Aussi, c’est en janvier 2015 qu’elle prend contact avec la CCI Haute-Loire, tout en cherchant le local idéal dédié au prêt à porter.

Les 5 jours pour Entreprendre proposés par la CCI lui ont été d’une grande aide. La formation est complète et pointue. Elle lui permet d’affiner son projet et d’acquérir une véritable crédibilité auprès des banques. Pari gagné : son prêt est accordé sans aucune réticence. Il faut dire que le dossier est solide.

Méthodique et organisée, Mathilde connait depuis longtemps les marques qui seront mises en avant et de quelle manière elle souhaite les présenter. Aussi, elle fait appel à des entreprises locales, notamment pour son mobilier de magasin…..entièrement en carton. « Sandrine Berger à Domeyrat développe avec « L’Atelier Carton » un véritable savoir faire dans les meubles en carton. Leur côté malléable me permet une grande souplesse dans l’aménagement de ma boutique ». Et pour cette innovation dans l’agencement, Mathilde a d’ailleurs gagné en 2015 le prix de la création d’Entreprise décerné par la CCI dans la catégorie « Idée Nouvelle ». Un véritable coup de pouce au lancement.

Avec des portants en ferronnerie spécialement créés pour sa boutique par un artisan de Saint Hostien, Mathilde a définitivement fait le choix de l’esthétique.

Côté marques, ici on privilégie les arrivages nationaux. Place à des fabriquant 100% français comme Mamouchka, Sunlight ou bien encore Hippocampe. Et dans un souci d’éthique et d’écologie, ce sont des vêtements en coton bio et polyester recyclé venus d’Espagne de la marque Skunkfunk qui sont présentés. Un petit tour en Hollande nous fera apprécier les tailles plus amples de la marque Yaya. Et pour les amoureux du pantalon : ce sont les marseillais Reiko qui en déclinent toutes les possibilités.

Aucun doute : il y en a pour tous les goûts dans votre boutique Louce du Puy-en-Velay !

 

Contact

Louce – 10 rue Saint Jacques – 43000 Le Puy-en-Velay – Tél : 04 43 07 63 69

Facebook : Louce

Ouverture :

Du mardi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 19h

Le samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h

 

Share Button
Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Entreprise à la Une : Women’Shoes à Gannat – Quand le rêve devient réalité

 

Capture d’écran 2016-05-17 à 10.54.26

Rien ne prédestinait Vanessa Girerd-Nivet à travailler dans la chaussure. Cette assistante vétérinaire de formation a en effet pratiqué à son compte, pendant 15 ans, le toilettage pour chien. De Clermont à Maringues, en passant par Riom, cette experte de l’espèce canine a su mettre en beauté toutes les races de chiens. Mais qu’est-ce qui a bien pu la faire opter pour la chaussure ? Emboitons le pas de Vanessa pour le savoir…

A 38 ans et après de nombreuses années passées à travailler auprès d’animaux, Vanessa Girerd-Nivet a mis tout en œuvre pour accéder au changement professionnel. Cette entrepreneuse « née » connait les difficultés mais également les satisfactions de la création. Aussi, quand, en septembre  2015, l’opportunité de racheter la boutique Women’Shoes se présente, elle n’hésite pas une seconde.

Il faut dire que ce magasin, elle l’observe depuis des années et rêve secrètement d’en devenir propriétaire. « J’ai vécu plus jeune à Gannat et j’ai toujours beaucoup aimé cette boutique dédiée à la chaussure installée depuis des années : une véritable institution à Gannat. Mon rêve était de la racheter, il est devenu réalité il y a quelques mois ». La jeune femme a su saisir l’opportunité, la possibilité d’être à la tête des lieux ne se serait peut être pas présentée deux fois.

Aussi, en femme organisée et prudente, elle se rapproche de la CCI de Moulins dès le mois de septembre 2015. Les conseillères en place ne ménagent pas leur peine pour mettre en place dossiers de subventions et d’aide à la reprise. Ainsi, un prêt de 4 000 € remboursable sur une période de 3 ans est octroyé par la  Plateforme d’Initiative Locale PFIL VICHY et un prêt NACRE  de 4 500 € est également débloqué. Enfin, la reprise est facilitée par une garantie sur prêt bancaire : la Garantie France Active Garantie (FAG).

Aidée par les conseillères de la CCI sur la partie « déblocage de fonds »,  cette chef d’entreprise passionnée peut ainsi se consacrer au produit qu’elle affectionne : la chaussure.

Dans cet espace de plus de 100m2 dédié à l’embellissement du pied, les marques Tamaris, France Mode ou bien encore Mam’Zelle se côtoient. Ici, on privilégie principalement les productions françaises.

« J’ai pu approfondir mes connaissances sur la profession en suivant les anciens propriétaires pendant plusieurs mois. Cette étape était vraiment nécessaire. J’ai ainsi appris le métier de chausseur, je sais désormais conseiller toute cliente. » Dans cette passation de propriétaire « tout en douceur », la clientèle venue de Moulins, Vichy et Gannat ne s’est pas sentie abandonnée, bien au contraire ! Elle trouve aujourd’hui un accueil tout aussi constant et professionnel.

Dans cet espace dédié à la femme, la maroquinerie trouve également sa place.  Sacs à mains accompagnés de petite maroquinerie peaufinent n’importe quelle tenue. Vanessa Girerd-Nivet souhaite d’ailleurs développer cet espace en proposant de nouvelles marques à l’avenir.

Et parce que la notion de service est primordiale pour sa propriétaire, la boutique Women’Shoes s’est constituée Relais/Colis. Un bon moyen pour créer du lien et fidéliser une clientèle toujours plus nombreuse.

La boutique Whomen’Shoes à Gannat, on y court !

 

Contact

Women’Shoes – 5 Place Hennequin – 03800 Gannat – Tél : 04 70 41 67 90

Facebook : Women’Shoes

Horaires d’ouverture : du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h

Share Button
Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Entreprise à la Une : Thalie et Aglaé à Pontgibaud, la boutique qui fourmille d’idées cadeaux

ThalieetAglae

Véronique Cresson respecte sa devise à la lettre : « ne pas avoir de regrets ». A 39 ans, cette mère de famille organisée et déterminée a pris le train en marche de la création. Pour celle qui rêvait secrètement depuis des années d’ouvrir une savonnerie à l’image de celles que l’on trouve dans le sud de la France, les choses ont pris forme le 7 novembre 2015. Un parcours sans faute mené avec rigueur et professionnalisme qui ne pouvait qu’aboutir à une belle création. Entrons dans l’univers à la fois coloré et parfumé de la boutique Thalie et Aglaé.

La boutique dirigée par Véronique Cresson depuis quelques mois ne pouvait pas revêtir une enseigne plus évocatrice. Thalie et Aglaé ne sont-elles pas des déesses de l’antiquité, fille de Zeus, deux grâces représentant : l’abondance (qui fait fleurir) et la beauté ? Sous le regard protecteur de ses deux marraines, Thalie et Aglaé, la Savonnerie-Coutellerie de Pontgibaud prend son envol portée par la force de sa propriétaire. Et de la force, ce n’est pas ce qui manque à cette quadra dynamique et clairvoyante. « Voyant les années passer et mon ainé grandir, j’ai décidé de prendre ma vie en main en créant la boutique dont j’avais toujours rêvé : une savonnerie ».

Mais Véronique n’est pas du genre à prendre les choses à la légère. Dotée d’un BTS « Organisation, Gestion et Qualité » obtenu en 1999 à Clermont-Ferrand et forte d’une solide expérience dans l’industrie de la métallurgie en tant que technicienne de méthode, elle organise sa reconversion de façon méthodique en s’assurant de la pérennité du projet. Aussi, elle suit un bilan de compétence en 2012 et entame en 2014 une formation qualifiante à CCI Formation situé à La Pardieu à Clermont-Ferrand. Et là, des cours en phase avec ce qu’elle attend et des professeurs « extraordinaires » confirment ses ambitions : la boutique dont elle rêve depuis toujours va enfin voir le jour, elle en est certaine désormais.

En femme méthodique, en quête permanente d’optimisation du temps, Véronique Cresson mène son mémoire de fin d’étude à la manière d’une étude de marché. Elle prend en effet son projet de création comme étude de cas. Une belle valorisation de sa formation qui prend immédiatement tout son sens. Le dossier de 60 pages est tellement poussé (analyse financière, marketing, étude de marché local…) que les banques lui ouvrent les portes immédiatement. Un gage de professionnalisme assuré en ces temps de frilosité en matière de prêt !

Aujourd’hui, Thalie et Aglaé atteint un rythme plus qu’honorable avec à peine 6 mois à son compteur ! Ouverte pour les fêtes de fin d’année, les clients ont afflué dans la boutique en faisant le plein de savons, mais aussi de couteaux. « J’ai beaucoup visité de savonneries dans le Sud de la France et je me suis rendue compte qu’il fallait occuper les maris pendant que madame fait ses emplettes de savons en tout genre ! » Maligne, Véronique propose ainsi toute une collection de très beaux couteaux de Thiers, et notamment ceux de la maison Dozorme, mais également des couteaux fabriqués par les Forges de Laguiole « de véritables bijoux ». Enfin et parce qu’il faut des produits pour toutes les bourses, le véritable Opinel est également proposé.

Dans ce paradis des savons, pour la grande majorité fabriqués en France (hormis l’ancêtre, le savon d’Alep), aux formes, odeurs et couleurs infinies, il n’est pas difficile de trouver son bonheur tant le choix est large. Les amoureux de l’Auvergne seront heureux d’y trouver les Belles de Savon, savons au lait naturel entièrement réalisés à la main dans les Gorges de la Sioule. Et les ménagères n’auront plus qu’à renvoyer Mr Propre en le remplaçant par le savon noir aux multiples vertus.

Quant aux choix de senteurs, on vous laisse découvrir les Bougies de Marie fabriquées à Charroux ! Vive l’Auvergne !

Et parce que Véronique voit déjà loin, c’est un site marchand qui est dans les tuyaux pour la rentrée 2016. « Je ne veux surtout pas avoir de regret et je vais jusqu’au bout de mes projets ». On vous suit Véronique.

 

Contact

Thalie et Aglaée – Place de la République – 63230 Pontgibaud – Tél : 04 73 43 43 68

Facebook : Thalie et Aglaé

Ouverture : du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 15h à 19h. Jeudi en continu de 9h à 18h30

Share Button
Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Découvrez le nouveau dispositif en faveur des créateurs …

visuelFBCRO-1

Share Button
Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Forum Haute-Loire 2016 – Découvrez le programme !

160406 FORUM CREA FLYER HAUTE LOIRE_WEB_Page_1

160406 FORUM CREA FLYER HAUTE LOIRE_WEB_Page_2

Share Button
Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Entreprise à la Une : Le relais de Bertignat, quand le service devient une évidence

Isabelle Roux n’est pas du genre à se décourager et, depuis le 15 juillet 2015, sa détermination a porté ses fruits : elle est enfin aux commandes du point multi services qu’elle rêvait de tenir. Enfant de St Amand Roche Savine, elle connait le secteur pour l’avoir arpenté lors de précédents emplois. Mais aujourd’hui c’est en tant que chef d’entreprise que cette maman de trois enfants répond à nos questions. Retour sur un parcours loin d’être tout tracé.

Diriger le Relais de Bertignat, c’est un peu comme être commandant de navire tellement la tâche est importante. En effet, ce point multi services est un véritable trait d’union entre la population locale et le commerce. Restaurant, boulangerie, pâtisserie, épicerie, bar, kiosque à journaux, dépôt de gaz, de tabac et même portage de repas à domicile… On se demande ce qu’Isabelle ne propose pas ! Ouvert 7 jours sur 7, ce commerce ne désemplit pas et commence à bénéficier d’une belle réputation dans le coin.

« J’ai travaillé pendant 10 ans dans la restauration, aussi cuisiner ne me fait pas peur, bien au contraire ! J’aime mitonner pour mes habitués des recettes traditionnelles comme les faisait ma maman qui cuisinait souvent de bons petits plats. » Il est vrai que tout le monde en redemande, y compris les personnes âgées qui apprécient les repas « tout prêts » d’Isabelle. Qui résisterait aux œufs mimosa, au poulet sauce basquaise et au gâteau au yaourt – crème anglaise fait maison ? Même les ouvriers ont trouvé le chemin de cette auberge aux multiples services.

Isabelle Roux avait en tête depuis longtemps le projet de monter sa petite affaire mais, faute de moyens et d’opportunités, les choses n’ont pas été toujours faciles et ne sont pas allées aussi vite qu’elle l’aurait souhaité. C’est en mars 2015 que tout semble s’être accéléré et avec l’aide administrative des conseillers de la CCI territoriale du Puy-de-Dôme, Isabelle est devenue propriétaires dans les mois qui ont suivi. Un don de 10 000 euros octroyé par le Conseil Général pour les créateurs d’entreprise, 6 000 € de prêt à taux zéro accordé par la Plate Forme d’Initiative Locale et l’aide financière de sa famille ont permis de boucler le projet qui s’est soldé par une ouverture.

Aujourd’hui, Isabelle ne quitte plus son établissement qui est devenu sa deuxième maison. Sa clientèle, ses habitués, constituent son univers qu’elle ne changerait pour rien au monde. « J’aime le contact, la relation humaine me nourrit ». Celle qui accueille chaque été la compagnie Jolie Môme (troupe de théâtre engagée de la région parisienne) sait que le partage et la convivialité sont les clés d’un tel lieu. Aussi, soirées à thème et en musique vous attendent avec les beaux jours qui s’annoncent.

Contact

Le Relais de Bertignat – Le Bourg – 63480 Bertignat – Tél : 06 50 20 58 28

Ouverture :

En hiver : tous les jours de 7h30 à 15h – le soir sur réservation

A partir de fin juin : de 7h30 à 19h

La boulangerie est fermée le mercredi matin.

Share Button
Publié dans Articles | Laisser un commentaire